A contre-courant

Pourquoi une collection hors pratique ?

Nager à contre-courant c'est fatigant mais penser à contre-courant est la meilleure façon de résister au conformisme de la pensée unique. De nombreux auteurs sont injustement boudés et le but de cette collection est de les faire découvrir ou redécouvrir.

Milton Friedman que Michel Rocard aurait voulu voir comparaître pour crimes contre l'humanité (excusez du peu) et dont le livre Capitalism and Freedom n'a injustement jamais été traduit en français.

Mais pour commencer, le "Machiavel des temps modernes", Robert Greene dont nous sommes train de traduire une trilogie : Power, War et Seduction dont le premier volume paraîtra en avril.

Faut-il avoir "tort avec Sartre et raison avec Aron" ? Les deux mon commandant car sans opposés, il n'y a pas de pensée et sans pensée, il n'y a rien que de la bêtise !

Mise à jour du 20 mars 2010 : Capitalisme et Liberté est disponible 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s