Do you Facebook

If I seem to have found some answers for my blogging question, I still have some about what I should do on some social media, especially Facebook.

Recently I have realized that I am this platform for almost 10 years, it means I have given a lot of data about my private life to Mark Zuckerberg during this years… Pretty scary, isn’t?

Privacy is one of the biggest problems with social media. The other one is the time consumption. Continue reading “Do you Facebook”

LeWeb : London Calling

Alors que David Cameron annonçait en marge du G20 son intention de “dérouler le tapis rouge” à l’attention des entreprises françaises fuyant l’impôt, c’est à Londres que s’est ouverte ce matin la conférence de Géraldine et Loïc Le Meur : Le Web.

Il paraît évident que le gouvernement anglais a une politique visant à encourager les entrepreneurs à venir, à s’installer et à se développer ici à Londres. J’espère que notre nouveau gouvernement ne les poussera pas trop 😉

En ouverture une artiste qui reviendra à plusieurs reprises, Lindsey Stirling dance en jouant du violon et se présente comme violoniste hip-hop.

Tapis rouge

La conférence s’ouvre sur un panel composé de collaborateurs du Prime-Minister, celui-là même qui parle de tapis rouge, sujet qui a été évoqué et sur lequel Loic Le Meur a préféré ne pas s’exprimer… Je respecte 😉

Après la révolution Gutenberg, il y a maintenant le Big Data. C’est pratiquement la transition qui a été faite par Eric Hazan et Philipp Nattermann de chez McKinsey qui ont publié un nouveau rapport. ils nous ont abreuvé de chiffres : il y a maintenant 2 milliards d’internautes et la data est partout. Par exemple, l’iPhone a une quinzaine de capteurs qui génèrent de la donnée en permanence… Ca n’arrête pas et on compte maintenat en exabytes, zettabytes (ne me demandez pas combien ça fait, c’est beaucoup).

Instagram

Le sujet d’après était non moins intéressant mais plus trivial, Jamie Oliver (le cuisinier) et Kevin Systrom ont discuté de Instagram, l’application qui vient d’être rachetée pour 1 milliards de dollars par Facebook.

Google+

Ensuite, Bradley Horowitz qui est Vice President of Product Management pour Google+ annonce un partenariat entre Google+ et Flipboard qui est sans doute l’application la plus agréable à utiliser pour lire sur tablette ou smartphone (si vous ne l’avez pas essayé, vous allez vous régaler). Il nous a fait ensuite une démo de hangout qu’il faut tester.

Ensuite, après Badoo et Box, une table ronde animée par Michael Arrington réunissait deux start-up qui se sont lancées sur le même marché : Uber et Hailo. C’était un peu comique mais j’ai surtout eu une pensée pour Benoît Galy qui avait lancé il y a quelques années une application formidable : GEOTAXI qui permettait de commander un taxi par son iPhone. Très innovant mais difficile à vendre à une profession qui n’en voulait pas. Dommage !

Evernote

La star de LeWeb, c’est désormais lui, Phil Libin, fondateur de Evernote qui nous a donné quelques chiffres. Evernote c’est désormais :

  • 34 millions d’utilisateurs,
  • dont 1,3 millions de payants (4% en gros)
  • 75% des nouveaux utilisateurs viennent du mobile.
  • etc.

Ensuite, l’intervenant de facebook nous a rappelé que lors des JO de Pékin, il y avait 100 millions d’utilisateurs de facebook (il y en aura 9 fois plus pour les JO de Londres, ça promet d’être animé). Je suis aussi allé me balader du côté des start-up, c’est toujours intéressant de les entendre pitcher.

Une montre Pebble

C’était une des star de l’après-midi : la montre développée par Pebble et qui a été lancée via le site Kickstarter qui sert habituellement à trouver des 1ers fonds pour un projet.

Zach Sims de Code Academy nous a expliqué que si n’importe qui ne peut pas devenir programmeur, tout le monde devrait en apprendre les bases (sur son site bien sûr).

Jeremiah Owyang de Altimeter Group nous en a remis une couche sur le Big Data en nous rappelant que 250 millions de photos sont chargées sur facebook chaque jour !  D’après lui, si on les imprimait, ça représenterait une hauteur de 80 fois la tour Eiffel… (Si quelqu’un pouvait vérifier pour moi ;-))

Enfin et pour finir la journée, j’ai écouté avec beaucoup d’intérêt l’intervention de Martin Varsavsky, le fondateur de FON, qui nous a rappelé que gérer son temps, c’est dire non plus souvent…

 

Visite à l’heure des mamans

Ce matin, j’ai pris le train à Saint-Lazare… Ce n’était pas pour partir en vacances mais pour rendre visite à une jeune librairie, l’heure des mamans. Charles Frassy et  son épouse Lucile ont ouvert une librairie à Versailles au 9 rue de la Paroisse il y a un peu plus d’un an. J’avais rencontré Charles à la journée du club Melcion l’an dernier et nous avions évoqué les perspective du marché du livre. Je m’étais promis leur rendre visite, c’est chose faite 😉

Voilà des entrepreneurs passionnés qui réinventent le métier de libraire. A l’heure d’internet et d’Amazon, il ne suffit plus d’avoir des livres dans des rayons ou en devanture et un bon emplacement, il faut aussi proposer une expérience de vie aux lecteurs, être force d’attraction. C’est ce que font Lucile et Charles en proposant d’un côté un salon de thé et des livres pour les mamans et à l’arrière un espace pour les petits avec des livres (bien-sûr) mais aussi des jouets et de temps en temps des animations.

Lucile et Charles, libraires à Versailles

Si vous passez à Versailles, n’hésitez pas à passer leur dire bonjour, sinon vous pouvez aussi les suivre sur leur page facebook.

Qui suivre sur twitter

C’est un problème pour beaucoup mais plus pour moi et j’aurais tout aussi bien pu titrer ce billet “des robots et des hommes”. Les robots privilégient la quantité et bien souvent tweetent automatiquement, suivent sans distinction… Moi aussi, j’ai souvent été tenté d’être “poli” et de suivre réciproquement mes followers et tous ceux qui me demandent en contact, amis ou relation.

Le robot de la Planète Interdite...

Maintenant la règle est simple : si je connais la personne ou si elle a personnalisé son approche, qu’elle partage du contenu de qualité et ne fait pas que de l’auto-promotion alors oui, je peux accepter cette demande. Sinon, il y a déjà beaucoup beaucoup d’autres choses à lire ou à faire sur internet…

Ceci est vrai pour twitter, facebook, viadeo, linkedin, pinterest, path, et tous les autres…

J’ai vraiment partagé tout ça ?

Sans tomber dans la parano, il est bon de savoir de quelle façon ses infos personnelles sont partagées par facebook. I Shared What ?!? est un site qui permet de visualiser ce que l'on envoie lorsqu'on clique sur un facebook connect. Je vous encourage à faire le test, vous serez surpris…

I Shared What

 

I Shared What?!? See What Facebook Info You Share with the Web: "Managing your online identity is a constant struggle between defining the public, the private, and the many shades of context in between. One prominent battleground, of course, is 500-million-member strong Facebook, where we constantly share opinions, links, pictures, videos, status updates, contact information and more. Navigating the various shades of privacy, however, can be difficult and I Shared What?!? helps to show you what information your sharing according to your privacy settings"

 

Révolution économique : les chiffres !

La révolution des médias sociaux illustrée par les chiffres. Cette animation promeut un livre qui parait dans quelques jours aux USA.

Je vous encourage a regarder jusqu'au bout : on est rapidement pris d'un vertige car c'est étourdissant :
La génération qui suit celle des baby-boomers  est non seulement connectée mais elle est déjà HYPERconnectée !

Quelques exemples dans le désordre :

  • Pour ce qui concerne la génération Y (30 ans et moins), 96% est déjà sur les médias sociaux
  • il existe 200 000 000 de blogs et 54% des blogueurs postent ou twittent quotidiennement
  • là où la radio a mis 30 ans pour atteindre 50 millions d'utilisateurs, facebook en a atteint 100 millions en 9 mois.
  • 80% de l'utilisation de twitter se fait sur mobiles, c'est à dire de partout !
  • Wikipedia contient déjà 13 millions d'articles
  • le plus grand changement concerne le marketing puisque si 78% des consommateurs ont confiance en l'avis de leur pairs, seulement 14% croient à la publicité.

Je rejoins cette analyse : nous sommes en train de vivre une révolution au moins aussi importante que la révolution industrielle. Quelle chance de vivre notre époque !

Vous êtes d'accord ?

PS : Merci à Lionel Roux pour en avoir parlé avant moi 🙂