Stanford Publishing On the Web

Me voici donc à Monterey, California. Conférence inaugurale avec présentation du programme et introductions d’usage.
Michael Gold nous rappelle l’intérêt du projet twitter. l’objectif est de réaliser un portrait-mosaique de la conférence. Je suis curieux de voir ce que cela donnera.
Matt Cohen, CEO de one spot nous fait au pas de charge une première conférence sur « ce qui se cache derrière le navigateur ». C’est paraît-il le cours le plus technique du stage qu’on peut résumer en 4 points :

1. le web est une série d’API (application programming interface) ;
2. les pages web ne « résident » pas quelquepart et l’utilisateur ne les télécharge pas ;
3. les serveurs web font transiter beaucoup de données ;
4. les pages web ne sont pas que des pages.

Matt Cohen évoque la révolution annoncée pour la presse quotidienne et nous montre plusieurs cours de bourse divisés par 5 voire 50 dans certains cas. On peut parler d’un crash pour ces entreprises.
Rencontre puis dîner avec mes deux camarades de la cession « critique de sites » : Jorge Pinto de Jorge Pinto Books Inc. et John Feister de
St. Anthony Messenger Press

Comments

comments