Evernote pour toujours?

Depuis septembre 2008 j’utilise Evernote. J’ai l’impression que c’est depuis toujours.

Au maximum j’ai eu plus de 12000 notes. C’est beaucoup et j’étais sans doute tombé dans le travers de tout y mettre sans me préoccuper de pourquoi. C’est vrai que c’est une bonne façon d’évacuer des questions mais on risque de les y oublier.

J’en ai supprimé les deux tiers. Beaucoup n’avaient plus de pertinence et méritaient d’être effacées ou archivées ailleurs comme les éléments comptables de Leduc éditions ou des anciens projets éditoriaux.

Evernote continue de me frustrer car :

  • J’ai amèrement regretté le moment où j’ai pris une licence Evernote business et que j’ai partagé des notes avec mon assistante. Je ne saurais expliquer pourquoi mais on a eu problème sur problème. J’évite maintenant de partager des notes et préfère dans ce cas les passer dans Google drive. Les règles y sont plus claires.
  • Je me trouve trop souvent dans la situation d’avoir trop d’informations dans un carnet et de ne plus savoir la trier ou hiérarchiser

Pourquoi j’aime cette plateforme et que je vais continuer à l’utiliser :

  • Très facile d’y entrer du contenu par tous les canaux imaginables. Je n’ai pas à réfléchir avant de commencer à écrire, c’est sans friction
  • Une synchronisation très rapide et je n’ai presque jamais pris en défaut (en bientôt 12 ans d’utilisation)
  • Si je prends le temps d’y faire régulièrement le ménage, j’y retrouve l’information dont j’ai besoin instantanément

Les alternatives

Il existe d’autres logiciels et d’autres méthodes. Je suis toujours curieux et fasciné de voir comment font les autres. n’hésitez pas à m’en parler à l’occasion.

Et sinon j’adore relire cet article de Ryan Holiday sur la méthode de Robert Greene