Foutus à la porte !

Les journalistes ne doivent pas oublier qu’une phrase se compose d’un sujet, d’un verbe et d’un complément. Ceux qui voudront user d’un adjectif passeront me voir dans mon bureau. Ceux qui emploieront un adverbe seront foutus à la porte.” Georges Clémenceau

” Une phrase c’est un sujet, un verbe, un complément. Pour un adjectif, me prévenir. Au premier adverbe vous êtes viré !”.
Pierre Lazareff.

Qui l’a dit ? sans doute les deux car on l’oublie trop souvent : il faut écrire simple.

Comments

comments