Pourquoi les livres imprimés ne vont jamais mourir

Un article de mashable, ” Why Printed Books Will Never Die ” nous rappelle quelques bonnes raisons pour lesquelles le livre imprimé (ou papier) ne disparaitra jamais.

(J’en profite pour retenir l’expression livre imprimé que je trouve bien préférable à celle de “livre papier” que l’on a coutume d’utiliser en France.)

Livres Leduc Bruxelles

Il y a d’un côté les avantages pratiques du livre numérique qui est plus facile à transporter et à stocker. J’ai par exemple dans ma liseuse des dizaines de livres qui m’attendent et je peux les emmener partout avec moi puisqu’ils ne pèsent pas un gramme de plus.

Mais j’ai aussi de très bonnes raisons personnelles de continuer à aimer les livres imprimés :

1. Leur beauté

On est tous d’accord pour dire qu’un livre, c’est un bel objet avec une couverture qu’on a envie de voir et de montrer.

2. Les livres ont une présence

Ils se trouvent dans le même espace que nous. On peut prendre un livre en main, le caresser, le sentir, le voir et aussi presque l’entendre nous appeler dans la bibliothèque.

3. Les livres ont une mémoire

Les livres vont de mains en mains et on n’est pas toujours le premier lecteur d’un livre. Parfois c’est désagréable quand un précédent lecteur était irrespectueux de la reliure, avait la manie de corner les pages ou pire, quand il s’est acharné à surligner ou annoter les pages 🙁

Mais la plupart du temps, c’est émouvant, on a l’impression de communier avec les précédents lecteurs, l’impression de faire le même voyage…

4. On peut offrir un livre

A la différence de l’auteur de mashable qui parle de les collectionner, je n’aime pas les garder car je considère qu’un livre est fait pour être lu et donc partagé. Quand j’ai aimé un livre, j’en arrive toujours à l’offrir ou à le prêter, ce qui revient souvent au même… 😉

Et vous, quelles raisons vous font aimer le livre imprimé ?

Comments

comments

3 Replies to “Pourquoi les livres imprimés ne vont jamais mourir”

  1. C’est vraiment pour le partage que le livre imprimé offre une valeur ajoutée. Par contre, un des aspects intéressant du numérique c’est aussi qu’il n’est jamais “back order”, qu’il arrive aussitôt commandé, et que personne ne peut savoir quel livre on lit, ni combien de pages il reste pour le finir….

  2. Un livre, comme n’importe quel objet, “traîne”. De sorte qu’on peut tomber dessus par hasard, l’ouvrir et en relire des passages, couché par terre ou en travers du lit. Le hasard numérique n’est pas du tout le même

Comments are closed.