L’auteur est mort

Je reprends juste une citation de Matthieu Nebra dans un passionnant article de ActuaLitté : L’intelligence collective, un véritable avenir pour l’édition. Dans le contexte actuel, ils sont nombreux ceux qui pronostiquent la mort de l’éditeur, du livre, de la lecture, du libraire et pourquoi pas de l’auteur. Quand il parle de trois types de lecteurs et de leurs contributeurs, Matthieu Nebra nous rappelle que nous sommes entré dans une nouvelle ère, celle des interactions et non plus du savoir qui descend de la montagne.

Si vous ne connaissez pas, je vous recommande le site du zéro. Excellent moyen de se former à l’informatique et à internet. Je vous invite aussi à regarder le nombre de cours disponibles… Du point de vue du contenu, de la qualité des formations, c’est une réussite indéniable. Essayez le tutoriel sur html5 et CSS3, il devrait d’ailleurs être obligatoire 😉

On voit un peu la même chose dans la vidéo de Chris Anderson, c’est aussi ce principe d’intelligence collective qui a fait la force de wikipedia tous les lecteurs contribuent, même s’ils ne corrigent qu’une virgule. D’ailleurs, tout le contenu est sous licence creative commons, ce qui signifie que la copie en est libre.

Par contre, on peut douter du modèle économique : si tout le contenu est disponible gratuitement en ligne, qui va payer pour acheter le livre ? On peut se demander si l’auteur va pouvoir continuer à en vivre…

Comments

comments