Peut-on encore vivre sans google ?

Pour les plus parano d'entre-nous ou pour ceux qui veulent protéger un peu de vie privée, je vous présente un service que je viens de découvrir : Ixquick. Il s'agit d'un agrégateur de recherche (plusieurs moteurs sont interrogés) qui aurait la particularité de ne collecter aucune donnée venant de l'internaute.

Leo Babauta, auteur de l'Art d'aller à l'essentiel, propose sur son blog une méthode pour se débarrasser de Google. Un peu compliqué mais on peut essayer… C'est en anglais sur le blog zenhabits.

En résumé, si on considère que l'on confie trop de données personnelles à google, voici les alternatives proposées :

Comments

comments