Category Archives: inspiration

La gestion du temps selon Martin Varsavsky

Sans doute un des talks les plus inspirants (pour moi) hier à LeWeb London, Martin Varsavsky explique sa vision de la gestion du temps en tant qu’entrepreneur…

MAJ : la vidéo en HD

Martin Varsavsky est le fondateur et dirigeant de FON le plus grand réseau wifi du monde, il est aussi investisseur dans des sociétés comme tumblr ou 23andMe, enseigne à Columbia University et a une famille. Comment fait-il pour gérer tout ça en prenant tout de même 12 semaines de vacances par an !

“L’entrepreneur n’a pas besoin de travailler trop dur”

Ses trucs :

  • Ne jamais regarder la télévision. Si on prend le temps moyen d’un américain, ça représente une économie de 14 années de vie ou 28 heures par semaine !!!
  • Il ne regarde pas le sport mais en fait,
  • Il lit peu : il remet un peu en cause l’industrie de l’édition qui publie souvent des livres bien trop long là ou 50 pages seraient suffisantes (il n’a pas tort). En revanche, il écrit beaucoup.
  • Les hommes utiliseraient en moyenne 83 minutes à prendre soin d’eux-même (si quelqu’un a une meilleure traduction pour grooming, je suis preneur). Lui y passe 10 minutes, ce qui fait une économie d’une heure par jour.
  • Pour les transports, il est un peu élististe et s’en excuse par le fait qu’il s’adresse à des entrepreneurs. Son conseil est d’avoir un chauffeur pour la voiture et un avion personnel ;-)
  • Pour la communication, il est radical sur le téléphone qu’il utilise le moins possible car perte de temps et interruptions qu’il faut éviter (je suis d’accord, je réponds le moins possible aux appels). On a inventé les textos, mails, chats pour ça.
  • Il ne boit pas, et surtout évite absolument les repas d’affaire. Les déjeuners sont pour lui réservés à la famille.
  • Il est ponctuel (je plussoies) et il cite Shakespeare : Mieux vaut avoir 3 heures d’avance que deux minutes de retard. 
  • Quand il a une question, il se tourne vers les réseaux sociaux (l’avantage d’avoir beaucoup de followers sur twitter). Les gens lui donnent la réponse.
  • Le sommeil : il faut dormir !

Enfin, le conseil numéro un est le suivant :

Dire NON est la première chose à faire quand on veut gérer son temps.

En conclusion, il résume sa vision du métier d’entrepreneur qui est de trouver des solutions à des problèmes, pas de travailler dur et tout le temps. C’est même le contraire car les périodes d’apparente inactivité permettent d’être créatif et ce sont ces périodes qui font émerger les solutions.

Pour cela, il faut savoir s’entourer d’une équipe en béton et accepter de déléguer : c’est à dire accepter que les choses ne soient pas faites de la même façon que si c’était vous qui les aviez faites.

En fait, déléguer, c’est acheter son propre temps !

 

The Sunscreen Song – la crème solaire

Vous voulez savoir que me souhaiter pour les 41 prochaines années ? Hé bien c'est de porter de la crème solaire :-)

via www.risingbean.com

J'ai découvert cette chanson sur le blog de Tim Ferriss cet hiver et depuis, je n'arrête pas de l'écouter. Une découverte tardive puisque cela a été un énorme succès il y a une dizaine d'année aux USA. Le video clip qui a été diffusé sur MTV est bof-bof mais sur youtube, quantité de gens se sont amusé à faire une video personnelle sur cette chanson.

J'adore celle-là car Ki’une est non seulement un excellent danseur, mais les paysages sont à couper le souffle !

Si ça vous intéresse d'avoir l'histoire de la chanson et les paroles, c'est là.

Vive la nouvelle décennie

2009 qui s’achève est l’occasion de nous souhaiter une formidable nouvelle décennie. Assez banalement (je veux bien l’admettre ;-), je souhaite à tous la santé, l’argent et l’affection de ceux que vous aimez.

Mais le début d’année est toujours aussi l’occasion de faire le point sur l’année qui se termine et de prendre des bonnes résolutions pour celle qui vient. Comme on change de décennie, je trouve que c’est également l’occasion d’essayer de se projeter jusqu’à 2020 (j’aurai 50 ans, aie aie aie…)

passage à 2010

Mes objectifs personnels sont de travailler moins et de passer plus de temps avec mes proches. De passer plus de temps à faire du sport et à me consacrer à mes passions (ce sont les livres donc de ce côté, pas de gros changement :-)

Pour l’édition, la décennie qui s’annonce sera révolutionnaire. En 2002, quand j’ai créé les éditions Leduc avec mon père, jamais je n’aurais imaginé que cela irait aussi vite. Au début des années 2000, le monde était plus grand qu’il ne l’est aujourd’hui et internet ne faisait pas partie des habitudes du grand public. En 2010, le monde a changé et la façon dont nous avons accès à la connaissance, l’information et la façon dont nous communiquons ne seront plus jamais les mêmes !

Je ne pronostique pas la disparition des livres mais d’ici 10 ans, une grande partie de notre activité ne se fera plus avec du papier. 2010 sera l’année charnière et nous publions très bientôt des versions dématérialisées de certains de nos ouvrages. Ce tournant sera pour nous l’occasion de basculer vers une version online de notre devise qui reste “des livres pour mieux vivre”.

Pour conclure, j’aimerais partager une pensée que je viens de lire sur le blog de Michel de Guilhermier :

Ne cherchez pas à accumuler et compter des sous, la bonne mesure du bonheur dans la vie c’est à mon sens le nombre de sourires que vous donnez et vous recevez !