Milton Friedman : Capitalisme et Liberté

Dans la série "les mystères de l'édition", il existe un livre qui est pour beaucoup le manuel du libéralisme. Il est considéré par la National Revue comme le dixième ouvrage de non fiction le plus important du XXe siècle, Capitalism and Freedom a été publié dans plus de 18 langues et vendu à plus de 500 000 exemplaires mais n'est plus en vente dans notre beau pays depuis des années, sans doute parce que les Français sont les plus méfiants envers le capitalisme.

Freemarkets_jan06_grph1

L'auteur, Milton Friedman, (prix Nobel d'économie en 1976) est souvent cité en ces temps de crise et opposé dans les titres de la presse à Keynes. Un simple exemple : Michel Rocard  le verrait bien comparaître devant la cour pénale internationale pour crime contre l'humanité (source blog Sylvain Besson) alors qu'il est paradoxalement l'homme politique qui a été le plus proche d'appliquer certaines de ses idées (flat tax = CSG ?)

Trois ans après la disparition de Milton Friedman et alors que la crise financière fait rage, on remet en cause le modèle économique actuel, il est plus que temps d'étudier à nouveau ce texte afin de pouvoir s'interroger comme le faisait Daniel Cohen dans Le Monde du 3 janvier 2009 : "Keynes ou Friedman ?"

Il y a de nombreuses injustices dans le capitalisme mais 20 ans après la chute du mur de Berlin, ce livre pose une question intéressante : peut-il y avoir une liberté politique sans liberté économique ?

couverture Capitalisme et liberté

Comments

comments