Une alternative à AMAZON?

Dans ma boîte mail ce matin un message (que je reproduits plus bas) de OR Books, sympathique maison d’édition indépendante. Ils sont assez gonflés et posent une question pertinente.

Peut-on aujourd’hui se passer d’Amazon? Comme beaucoup de gens, j’adore cette entreprise, la qualité du service en tant que client mais c’est aussi une entreprise qui gagnerait à mieux traiter ses fournisseurs…

 

The mood at our New York office when we heard Amazon’s plans to open a physical store in Manhattan:

 




Amazon—there IS an alternative.

 

Shop with OR Books and you can purchase terrific books, support progressive publishing, and avoid Amazon’s brutal and predatory practices. Unlike mainstream companies, we do not sell to Amazon. We prefer to bring wonderful writers and readers together in our community. Check out our growing list of provocative, intelligent, beautifully written books today.

 

Use code BYE_AMAZON for 15% off*

 

SHOP HERE
 

  

  

“A radical, exciting response to Amazonian hegemony.” —Dazed

Pourquoi je reviens

Hello,

Depuis septembre je n’avais pas mis les pieds ici et hier, je suis tombé un peu par hasard, comme souvent avec internet, sur un billet de John Saddington qui donne 3 bonnes raisons de vouloir bloguer. Ceci explique mon billet publié trop rapidement hier soir.

Je me traîne depuis quelques années sur cette plateforme mais comme la nouvelle année est l’occasion de prendre de bonnes résolutions, je reprends celle de partager à nouveau ici… Lecteur si tu es là, tu me rappelleras de tenir mes engagements… (les encouragements sont aussi bienvenus ;-))

J’ai déconnecté la publication sur les réseaux sociaux automatique pour me donner le temps de prendre le bon rythme. J’ai bien l’intention d’être plus présent, de raconter ce qui se passe pour moi à Londres et ailleurs. Ce blog a pour objet et intention de documenter, je tiens un journal depuis pas mal d’année, leduc.me a simplement pour vocation d’en être une extension.

Eddison Books

C’était la véritable rentrée hier à Londres car premier jour de l’année avec toute l’équipe sans vacances, grêve dans les transports, voyage à Paris…

Publisher’s breakfast is on

A photo posted by Stephane Leduc (@eddison_books) on

On a encore beaucoup de travail pour être prêts pour la foire de Londres mais je me concentre déjà sur la liste de Francfort… Je vous tiens au jus !

 

2017

I can’t believe I haven’t published anything here since September. It’s time to change this. 

En écrivant en anglais je plaisante bien sûr… À bientôt donc. 

L’illettrisme du futur

Alvin Toffler que je cite très souvent :

The illiterate of the 21st century will not be those who cannot read and write, but those who cannot learn, unlearn, and relearn.

Je me suis du coup décidé à consacrer a minima 20% de mon temps à me former. C’est une priorité.

A l’APM Nous avons bénéficié de l’intervention de Christian Saint-Etienne sur l’avenir stratégique de l’Europe. Tout à fait pertinent en ces temps de Brexit.

Une bonne partie de la discussion concernant évidemment la géostratégie et cela m’a donné l’occasion de découvrir Yes Minister, une ancienne série télé britannique à prendre au Xième degré !!!

Cela m’a inspiré pas mal de choses mais une vérité est cinglante : les actualités ne permettent pas d’être convenablement informé si on ne prend pas le temps d’essayer de comprendre l’histoire.

Lisez des livres !

Il faut aider @joueurs

Un des plus chouettes endroits de Paris est en danger !!! J’adore y aller pour écouter par exemple du Jazz Manouche

Je viens de participer à la cagnotte pour aider ce véritable trésor parisien. Allez voir la programmation sur le site Aux Petits Joueurs, on y déguste de la bonne musique et il y a de la vraie nourriture.

Please share the info!